Mon Entreprise, Mon Enfant

 

Lorsqu’on crée une entreprise, une association, une école, un ministère, un projet… c’est un peu comme notre bébé.

C’est normal. C’est comme une partie de nous-mêmes. Il s’agit de nos rêves, notre vision, notre mission, nos valeurs…

Il s’agit bien de notre ADN dans cette organisation.

Nous donnons beaucoup de nous-mêmes.

Une majeure partie de notre temps et de notre énergie y passe. Souvent même une partie de nos finances.

Parfois, le retour sur investissement n’est pas au rendez-vous.

Je ne parle pas uniquement d’un point de vue financier. Je parle au niveau humain.

 

Si vous avez perdu ou avez dû « lâcher » votre entreprise, l’association, l’église, l’école, le projet dans lequel vous vous êtes investis pendant si longtemps, vous savez ce dont je parle.

Surtout si vous étiez la personne à l’origine du projet à l’époque

D’où viennent ces émotions, ces déceptions, cette dépression, ces questionnements ?

A quoi sont-ils utiles ? Et comment les surmonter ?

 

J’ai beaucoup échangé avec des personnes qui sont passées par là. (D'ailleurs, j'y suis également passé. Je parle aussi par expérience.) Que ce soit par un dépôt de bilan de votre entreprise, un changement à la gouvernance de l’organisation, la conviction qu’il et temps de « tourner la page et de remettre les clés à un successeur qui inévitablement fera les choses différemment…

 

Chacun étant unique, chacun a son propre cheminement de transition vers la guérison et la reconstruction.

Mais il y a un point commun : une relation plus profonde avec le Cœur du Père. Un temps de désert qui débouche sur une renaissance. Une nouvelle vision du monde, de sa propre vie, de son appel. De la façon d’on Dieu nous parle, nous soutient, nous encourage et nous apprend à marcher selon Son Coeur, à l’écoute de Son Esprit.

 

Parce que nous apprenons que nous avons tendance à travailler POUR Dieu plutôt que AVEC Dieu.

Alors que ce que Lui recherche, c’est d’abord une relation personnelle avec nous. Et c’est que nous avancions AVEC Lui...

 

Vous reconnaissez-vous dans ce cheminement ?
Soit parce que vous l’avez vécu et pouvez témoigner de la transformation que vous avez vécue, soit parce que vous êtes en plein dans ce processus ? 

 

Pourquoi est-ce que j’ai choisi le titre de cet article « mon entreprise, mon enfant » ?

J’avais hésité avec la variante : « mon entreprise, mon bébé ». Car c’est souvent le terme que j’entends. Et c’est aussi ce que j’ai vécu personnellement. Parce que, comme je l’évoquais au début, « mon » entreprise était une partie de moi-même. Et j’avais plutôt une tendance à avoir du mal à lâcher prise. A vivre mon « échec » dans mes tripes. Mais la sortie du désert s’est passée par étapes. Et est passée par de nombreux apprentissages ainsi que une transformation et guérison intérieure. Afin d’ancrer plus profondément la mission que Dieu m’a confiée et dans une relation encore plus intime avec Lui.

 

En discutant avec une amie l’autre jour sur le fait que beaucoup considèrent, même inconsciemment, leur entreprise comme leur bébé, je lui parle du cordon ombilical.

 

Parce que non seulement, en tant qu’entrepreneur, nous avons besoin de « de-fusionner » avec « notre » entreprise, nous avons également besoin de nous assurer que le cordon ombilical soit bien coupé. Un bébé grandit. A sa propre personnalité. Avance à son rythme. Et le rôle de parent est de l’accompagner dans sa croissance et son développement pour, le moment venu, l’encourager à prendre son envol en toute autonomie. Et à voler et vivre de façon indépendante. 

 

Si un bébé reste notre « bébé » au bout de 5 ans ou de 10 ans... eh bien c’est qu’il y a un problème.

 

Tout comme Dieu confie des enfants à leurs parents afin qu’ils l’entourent d’amour, le disciplinent et l'accompagnent afin de l’équiper à être responsable et autonome, Il nous confie Son entreprise, Son école, Son projet... qu’Il nous demande de gérer selon Ses principes. 

 

Si vous avez du mal à lâcher prise, à passer à la prochaine étape ou à une nouvelle saison, peut-être est-il temps de revenir sur vos fondations : quelle est votre véritable identité ? Votre vision, vos valeurs, votre mission ?
Si vous estimez que c’est le bon moment pour vous, et que vous avez envie d’échanger sur le sujet, vous pouvez réserver votre session découverte en CLIQUANT ICI et nous verrons dans quelle mesure nous pourrions faire un petit bout de chemin ensemble… 

 

Et si vous avez un témoignage que vous aimeriez partager, je serai ravie de le lire. Il vous suffit de m’envoyer un mail… Et pourquoi pas, si vous le souhaitez, je pourrais le publier dans un prochain article. 

 

A tout bientôt, 

Myriam

PS. cliquez ICI pour réserver votre session découverte